L’assurance vie : un produit d’épargne populaire

On a l’opportunité de trouver actuellement plusieurs moyens de faire travailler ses économies, mais l’assurance vie connaît désormais un succès grandissant. Un peu assurance, un peu épargne, elle permet de générer un pécule que l’on pourra conserver ou léguer, mais aussi de profiter d’un revenu annuel supplémentaire.

Inclure des SCPI au sein d’une assurance vie

De très nombreux souscripteurs allient les SCPI et ce compte, avec cette solution on réunit leurs diverses qualités.

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier, ou SCPI, permettent d’exploiter des atouts se rapportant aux profits se rapportant aux locations de biens immobiliers, et le nombre de parts peut être sélectionné rigoureusement par les souscripteurs.

En croisant SCPI et assurance vie, on a la possibilité de se soustraire aux impôts liés aux gains des revenus provenant de la location de biens immobiliers, et bien que cette combinaison présente des risques, elle reste néanmoins parmi les placements préférés.

Intégrer le fonctionnement de ce produit financier d’une manière générale

Les modalités fiscales vraiment avantageuses de l’assurance vie sont une qualité de plus, évoquée par les adhérents. L’impôt ne sera effectif que sur la quote-part de la plus value, et que si le capital fait l’objet d’un retrait comme le précise le gouvernement.

Différents types de contrats existent, pour s’adapter au plus grand nombre, que l’on opte ou pas pour un contrat multi-supports, chacun trouvera la forme d’AV en adéquation avec ses souhaits, ses possibilités financières, sa propre cadence.

Ce contrat d’assurance n’a pas de plafond. Selon les possibilités de la conjoncture financière actuelle, un rachat de contrat est faisable, améliorant encore la rentabilité, selon les fluctuations.

Pour une somme de moins de 152 500E, aucun droit de succession ne sera appliqué. Au dessus de cette somme et jusqu’à 700 000euros, c’est un barème de vingt pourcents qui sera pris en considération, ce qui est très raisonnable.

SCPI et assurance en 2018